Mode et travaux

Insolite autant que surprenant, inventif que décalé, voilà comment on pourrait qualifier le spectacle proposé hier au Krill par Clémentine Saintoul Colombres de la Compagnie La Mezcla. Une réorganisation totale de l’espace en préalable avec une immense estrade toute en longueur et de part et d’autre quantité de chaises disposées, tout est paré pour un défilé qui n’aura rien de traditionnel. Point de mannequins anorexiques et de vedettes du show business en premier plan prêtes à se pâmer devant n’importe quelle élucubration vestimentaire du dernier styliste en vogue, non! En lieu et place de tout ce décorum tout de vanité seuls deux comédiens dont la metteure en scène et son acolyte Félix Cantero qui vont se glisser dans la peau de différents personnages plus improbables les uns que les autres. Pas un mot, juste une sélection de musiques très éclectiques sur lesquelles tous deux vont évoluer derrière une série de masques faits de bric et de broc pour surprendre, émouvoir, déclencher un sourire ou une moue, place à « La grande parade », titre tout d’auto-dérision qui résume parfaitement l’esprit de ce show. Faits de récupérations tous azimuts avec la complicité du sculpteur Pierre Prévost, plus que de simples masques, détournés et complètement revisités ces ustensiles de cuisine, seaux, arrosoirs, tuyaux, pneus de bicyclettes et autres… s’inscrivent dans l’imaginaire de chacun pour incarner ici une mère indigne qui maltraite ses enfants, là une bourgeoise Bcbg accompagnée de sa fourmi en laisse, ailleurs encore une amoureuse toute tremblante ou une prisonnière qui n’en peut mais, voire une grande sorcière vaudou etc… sans oublier son alter ego un chippendale en goguette en guise de nouvelle pub pour Manpower!!! C’est dire si l’ironie et l’humour second degré enrobent clairement tout ce projet. D’aucuns resteront extrêmement circonspects et dubitatifs devant cette histoire dont il faut à l’évidence trouver soi-même les clés, d’autres, beaucoup plus nombreux à en juger par les applaudissements nourris, se seront laissés emporter dans ce voyage initiatique très personnel. Parmi les meilleurs moments une mélodie en apesanteur juste accompagnée d’une guitare…                                                                              Un spectacle très original.

Cet article, publié dans Divers, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s