Chouchou de Bruxelles

Autant la soirée de vendredi était lamentable, autant celle d’hier soir qui clôturait le festival Rire Onet à La Baleine faisait plaisir. Sur scène, toujours souriant et malicieux à souhait, un grand gaillard, natif d’Anderlecht, un quartier de Bruxelles, de son vrai patronyme Guy Verstraeten, « un nom de notaire » sic et surtout un prénom dont, dans plusieurs de ses sketchs, il explique avoir tant souffert en particulier dans son adolescence vis-à-vis des filles!!! L’air de rien et en toute décontraction, son spectacle intelligemment construit, « Guillermo Guiz a un bon fond » se révèle être un concentré d’humour second degré pour dézinguer à tout va le bien pensant et le consensuel. Avec tendresse et gourmandise, il ose tout: ciblant aussi bien les vieux que les handicapés, le sexisme bon teint que « le racisme ludique », l’impertinence en bandoulière, le clin d’œil complice et le léger décalage nécessaire pour dire les pires horreurs sans en passer un traître mot. On jubile tant tous ces portraits vite brossés résonnent pour chacun, un miroir à peine grossissant de notre part d’ombre… Lui qui aurait pu devenir footballeur professionnel comme il le raconte, attaque d’entrée sur la dernière Coupe du Monde, surtout pour remettre en question le cousinage ambigu entre son pays et les français décrits comme trop souvent imbus de leur personne, certains limite « condescendants et méprisants » avec l’étranger. Il dissertera ensuite aussi bien terrorisme qu’addictions, moules-frites que kebabs, la statue de Jean-Claude Van Damme et les Bescherelles forcément déposés en offrande à ses pieds, les Nuits Debout vegan au fin fond d’un petit village des Alpes ou sa vie sexuelle aussi fantasmée que débridée… avec des divagations teintées de surréalisme ou d’absurde comme lorsqu’il philosophe à haute voix: « Qui aime le plus les animaux finalement:  les zoophiles ou les chasseurs? »,-resic-…  Quelquefois très noir voire même glauque, il a le sens de la mesure, et, grâce à sa bonne humeur contagieuse, il sait toujours désamorcer à bon escient ses propos délicieusement irrévérencieux… Un pur représentant de cet humour belge si rafraîchissant popularisé par France Inter aux cotés d’Alex Vizorek ou Charline Vanhoenacker par exemple…              Acidulé autant que savoureux.

Publicités
Cet article, publié dans Humour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s