Nouvel élan

Comme l’a précisé en préambule, et à juste titre, le maire d’Onet le Château dans une très courte allocution, pour le concert du Nouvel An proposé par la municipalité, « comme la formule précédente s’essoufflait », car ressassée d’année en année, avec son sempiternel lot de valses viennoises entre autres… il devenait urgent de changer. Cette saison c’est au Big Band d’Espalion, en partenariat avec le Conservatoire de l’Aveyron, auquel était confié l’opération sauvetage et rénovation dans la vieille Salle des Fêtes dont le plafond agrémenté de multiples touches lumineuses témoignait encore des illuminations de Noël. Et franchement, rien à dire, le pari est relevé haut la main, car le programme éclectique à souhait était totalement renouvelé et susceptible de combler tous les publics avec des percussions d’inspiration africaines, extraits de comédies musicales intemporelles comme New-York/New-York ou My Fair Lady, musiques signées Ray Charles, chansons d’Edith Piaf, tango soyeux à l’accordéon- le meilleur moment-  folklore arménien etc… La formation d’une vingtaine de membres et les deux choristes s’en donnaient à cœur joie pour le bonheur de tous. L’orchestre ronronnait en vitesse de croisière, rebondissant sans cesse d’envolées de groupe en solo instrumental successif, de mélodies populaires en compositions plus ambitieuses. On peut être plus circonspect quant au final avec un florilège de galéjades consacrées à l’aligot et au roquefort, pour accentuer le côté terroir, ce qui n’apporte vraiment pas grand chose, idem pour une ritournelle dont on nous rabat invariablement les oreilles depuis prés d’un mois, reprise d’un vieux rocker francophone récemment décédé exilé fiscal notoire… À ces réserves près, il est indubitable que l’on a gagné au change. L’entrain, le dynamisme, la fraîcheur de cet ensemble jazz fait plaisir à voir et à entendre.                                                      Ce rendez-vous musical annuel qui affiche toujours complet, ponctué à l’entracte par la fouace à partager, mérite d’être reconduit sous cette forme.

Publicités
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s