En Ben et due forme

Son look de dandy désabusé, revenu de tout et à la nonchalance élégante, dissimule un esprit très subtil, pétillant de malice et de perspicacité . Tous ceux qui ne connaissent de lui que ses prestations hebdomadaires à la télévision en duo de canapé ne peuvent imaginer combien son spectacle en solo est aux antipodes, tout en nuances et en finesse. Ben avec  « Éco-Responsable » va pendant près d’une heure et demie nous offrir un show de haute tenue sollicitant non seulement la complicité du public mais surtout sans cesse son attention et sa lucidité… loin, très loin de certains registres. Avec lui on plonge aussi bien dans les arrières-boutiques de la World Compagny magnifiquement illustrée par la genèse du « tilapia, poisson d’eau sale non identifié », qu’une analyse en profondeur du crypto-vocabulaire de l’entreprise aussi prétentieux que nauséabond… On s’attarde sur la ferme des mille vaches ou la traçabilité nécessaire des aliments, les limites du bio et de la consommation responsable, du respect de l’environnement au sens le plus large du terme… le tout mis en perspective avec les contradictions personnelles de chacun dont on s’accommode plus ou moins. C’est dire qu’avec ce ton volontairement espiègle et taquin il vise haut et juste. Son sketch échevelé sur les interminables réunions de conciliabule de la Commission Européenne de Bruxelles en parallèle avec le flegme et l’imagination de Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, est un modèle du genre… idem pour le mouvement des marées ou les initiatives fantaisistes pour relancer la croissance… aussi crédibles sinon plus que nombre d’allégations péremptoires d’économistes présomptueux toujours prompts à démontrer tout et son contraire… Avec lui l’écologie solidaire et vertueuse devient un choix individuel assumé au bénéfice de tous… en clair un discours audible qui fait entendre une musique bien agréable… Un spectacle d’une rare intelligence d’un humoriste extrêmement talentueux qui donne du baume aux cœurs et aux âmes. Le meilleur depuis le début de ce Festival.

 

Publicités
Cet article, publié dans Humour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s