Bruits exotiques

On peut trouver bizarre, incongru, déplacé voire illégitime le spectacle qui ouvrait la dernier soirée de l’édition 2017 de l’Estivada , dont la définition est « Festival interrégional des cultures occitanes » … car mis à part la caution en version solo de Manu Théron et son tambourin, Cor de la Plana et autres formations, on ne voit pas l’évidence du lien avec la venue de Paban das Baul, ce chanteur et musicien bengali, dont la valeur n’est pas en cause, à ce rassemblement… à moins de se souvenir de l’importance de la tradition orale dans certaines civilisations ou de l’imaginaire des contes et légendes transmis par certains chanteurs itinérants, un peu à la manière de nos troubadours du Moyen-Âge… Sur une grande scène ouverte, la voix fragile de l’interprète ou les accents aussi lancinants que quasi monocolores d’instruments surprenants, de volutes incantatoires en psalmodies ésotériques, si l’on en juge par le public franchement clairsemé ou les applaudissements polis qui ponctuaient chaque morceau, il semble bien que l’expérience s’avère pour le moins mitigée… On pourra a contrario se dire aussi que peut-être, ce sera pour ce type de concerts presque ethnographiques une occasion de découverte pour beaucoup de spectateurs et, in fine, une audience inespérée… Néanmoins un autre lieu beaucoup plus intimiste comme la salle de la M.J.C. par exemple aurait probablement été une meilleure solution. Autant pour les artistes visiblement décontenancés quant à la quasi indifférence dans laquelle se déroulait ce récital que pour les curieux qui auraient pu mieux s’imprégner de cette culture plutôt inédite. Les racines profondément spirituelles qu’implique cette musique récemment proclamée par l’Unesco « chef d’oeuvre du Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité », ses composantes sociales intrinsèques dans une société indienne encore très cloisonnée, même si ça évolue – pour preuve un « intouchable » vient d’être élu à la Présidence- niveau casting, un autre espace plus adéquat eut été une meilleure option pour tout le monde…                                     Et le spectacle aurait probablement été moins « expédié ».

Publicités
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Bruits exotiques

  1. Baul dit :

    Sur le lien entre Bauls et Troubadours, avez-vous entendu la présentation qui a été faite par C. Sicre en début de concert ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s