Atout choeur

Des polyphonies suaves qui rebondissent en cascade, de longues mélopées incantatoires bourrées d’énergie qui enveloppent des spectateurs conquis, du punch à revendre et une convivialité contagieuse, voilà comment rapidement résumer San Salvador, un groupe vocal venu des alentours de Tulle, lequel a créé l’événement cet après-midi à la M.J.C. de Rodez. Tout juste de retour du Festival des Vieilles Charrues de Carhaix où ils ont soulevé l’enthousiasme du public, ils étaient invités cette année pour une première à l’Estivada. Six jeunes artistes, trois garçons, trois filles dont les voix s’accordent à merveille, avec juste pour accompagnement minimal des percussions corporelles, deux tambours et un tambourin pour marquer le tempo endiablé de leur récital… Un sens du rythme hors pair, des envolées mélodiques envoûtantes de haut vol, et la magie opère… Concentration extrême et décontraction de bon aloi, réparties souriantes et sens de l’humour, tout au long de leur concert, les six choristes rivalisent de complicité bienveillante et de vitalité débordante… Retirada douloureuse des Républicains espagnols vaincus, mémoires de guerre du fond des tranchées d’un poilu désabusé face aux politiciens planqués, recueils de vieux textes du Limousin célébrant les fêtes religieuses avec orchestration débridée iconoclaste, c’est du plaisir lentement infusé qui chatouille les oreilles et émoustille les âmes… On se laisse volontiers submerger par cette atmosphère aussi sensuelle que virevoltante qui dynamite complètement le genre, ouvrant de multiples perspectives  comme autant de « recherches d’un folklore imaginaire » où il fait bon s’égarer en si bonne compagnie… Davantage d’explications rapides sur chaque morceau avant interprétation aurait été un utile complément pour n’apprécier que mieux ces symphonies acoustiques particulièrement séduisantes s’achevant en transe collective.           Leur premier C.D. de quatre titres tout juste disponible illustre cet univers musical aussi poétique que fascinant.

Publicités
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s