Côté cour

Invraisemblable mais véridique qu’il ait fallu à Deborah Lipstadt, historienne américaine et universitaire reconnue se battre en justice devant la Cour de Londres précisément pour répondre des accusations de diffamation à son encontre déposées par un falsificateur notoire et admirateur d’Hitler revendiqué. Particularité du droit anglais, c’est à l’accusé de prouver qu’il est innocent!!! Que l’Holocauste et la Shoah soit incontestables, que les rares survivants en soient témoins, tout cela juridiquement ne suffit pas, à elle d’accumuler des preuves irréfutables pour contrer la veulerie et la bassesse extrême de son adversaire, lequel n’hésite devant rien pour contester avec morgue et aplomb démesurés les données historiques évidentes ( comme ici, en France, certains parlent du Vel d’Hiv ou de détail) … Un combat juridique qui durera plusieurs semaines où l’héroïne souvent désarçonnée par la tactique de ses avocats devra souvent s’effacer avec humilité mais colère pour in fine triompher … Les longs travellings au camp d’Auschwitz sous la neige, et le drame indicible que l’on sait, sont bouleversants. Ils soulignent a contrario combien les images du jogging quotidien de l’auteure ou de la salle d’audience de ce procès contradictoire sont dérisoires mais pour autant essentielles quand il s’agit de réfuter définitivement les théories les plus ignobles. « Le procès du siècle », ce film bien improprement nommé de Mick Jackon, met en lumière les rapports entre vérité, Histoire et mémoire, ce qui résonne étonnamment avec l’actualité des fake news et autres faits alternatifs qui fleurissent chez Trump et ailleurs… Un long métrage indispensable avec Rachel Weisz très convaincante, construit comme un thriller à suspens, avec un scenario extrêmement rigoureux basé sur les minutes exactes du procès retentissant qui eut lieu du 11 janvier au 11 avril 2000 et discrédita à jamais les thèses racistes, négationnistes et antisémites… qu’il faut voir en version originale pour mieux saisir tout le décorum suranné de la justice britannique …

 

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s