Au clair de la lune


Un quartier défavorisé de Miami, gangrené par la violence, la drogue ou la prostitution, c’est là que vit un tout jeune enfant noir, souffre-douleur de la plupart de ses camarades de classe sauf un, élevé par une maman célibataire, laquelle toxico accro est toujours sans le sou et le plus souvent complètement à la dérive. Un jour, alors qu’il n’en peut plus de cette vie entre parenthèses, il décide de s’enfuir de chez lui. Il croise par hasard dans sa fugue un dealer, lequel, étonnamment, va s’attacher à lui, le prendre sous son aile et pratiquement le recueillir jusqu’à déclencher la jalousie maladive de sa propre mère, laquelle vit cela comme une mise à l’écart et le miroir de son échec maternel…. On retrouvera ce même personnage quelques années plus tard, à l’adolescence, époque où il vit ses premiers émois avec son seul copain sauf que celui-ci sous la coupe du chef de bande qui fait régner la terreur sera obligé de le tabasser… Dix ans plus tard, sorti de prison, c’est en adulte bodybuildé, respecté par les petits voyous tant il en impose par sa carrure et son passé qu’il réapparaît… Trois périodes distinctes de l’existence d’un même individu pour autopsier une personnalité toute de fragilité et de doutes, un héros qui cache derrière une carapace toute en muscles, questionnement, troubles et hésitations quant à sa vraie nature en particulier son orientation sexuelle… C’est dire si ce film « Moonlight » de Barry Jenkins adapté d’une pièce de théâtre a tout du sujet aussi délicat à traiter que susceptible de partir dans tous les sens. Homophobie exacerbée, racisme latent ou misère omniprésente, un décor glauque tout sauf glamour…Les multiples récompenses obtenues, Golden Globe ou Oscar du meilleur film, après tout un pataquès la semaine dernière, ont mis ce film pudique d’un jeune réalisateur afro-américain, loin des blockbusters habituels, en pleine lumière.                                                    À découvrir en version originale.

 

Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s