La, La, Lère

telechargement-1Los Angeles, la ville de l’american dream par excellence. Elle, apprentie comédienne multiplie les castings infructueux, lui gagne chichement sa vie en jouant au piano des airs sans intérêt dans une boîte de nuit sans éclat, passant et repassant devant un club de jazz qui se meurt et auquel il voudrait redonner son lustre d’antan, passionné absolu de ce style de musique dont il connaît chaque anecdote ou chaque interprète légendaire. Leurs déboires respectifs les font se croiser par hasard et débute alors une histoire romantique à souhait où chacun devient le plus fervent supporter des aspirations les plus folles de l’autre, où quand l’un est sur le point de flancher c’est grâce à l’autre qu’il se relève et se rapproche au plus prés de ses chimères…Pour quelques touches supplémentaires de souvenirs embués, des ballets survoltés comme la scène d’ouverture sur une autoroute encombrée qui lorgne autant vers Bollywood que vers l’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne, des tourbillons de chansons ou de pas de danse délicieusement surannés ou au contraire des envolées quasi féeriques qui revisitent l’histoire du cinéma avec son lot de nostalgie, voilà la recette du dernier film de Damien Chazelle, « La la land » lequel fait un triomphe au box-office, rafle nominations et prix un peu partout dans le monde. Tout de mélancolie ouatée et délicieusement contagieuse, avec des images particulièrement soignées, étincelantes de couleurs très acidulées pour nous subjuguer toujours davantage, ces deux personnages débordent d’enthousiasme et de vitalité avec en toile de fond une histoire d’amour aussi fiévreuse que contrariée… Quand la réalité et la fiction sont à ce point entremêlées, les destins individuels de ces artistes en devenir rebondissent encore et toujours pour notre plus grand plaisir. Du cinéma de pur divertissement incarné par un couple flamboyant, elle Emma Stone, tâches de rousseur mutines et sourire canaille, lui Ryan Gosling, classe et élégance de virtuose, le charme en bandoulière, tout pour enchanter les spectateurs et leur faire partager leurs rêves les plus fous. Version originale indispensable.

 

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s