Livres services

téléchargement (3)Un documentaire passionnant de bout en bout que «Carnet de campagne » le film d ‘Anne Bruneau qui était projeté hier soir à la médiathèque de Rodez. Un témoignage à plusieurs voix sur la finalité des livres, le rôle des libraires et bibliothécaires « dernier maillon entre auteur et lecteur », tel est donc la genèse de ce moyen métrage tourné dans le Nord de la France et qui relate les expériences multiples et très diverses vécues par  « ces passeurs » aux origines et objectifs complémentaires. Bouquiniste gourmand toujours prêt à dénicher la perle rare, passionnées bénévoles qui s’impliquent pour animer la bibliothèque du village et faire partager leur plaisir aux enfants de l’école, petit éditeur de province loin des majors parisiennes à l’écoute de son auteur et qui se démultiplie pour faire aboutir des projets toujours fragiles, libraires plus soucieux de choix éditorial que de rentabilité immédiate…autant de portraits touchants de gens engagés pour qui « lire est une activité vitale » et essentielle pour l’être humain. Des paroles libres, toutes d’intelligence et de mesure pour mettre l’accent sur la difficulté actuelle d’une « activité garante de la démocratie » face à la dématérialisation du numérique qui s’impose de plus en plus, mais surtout pour contrer le développement des géants de la distribution tel Amazon lequel n’a que le profit comme seule motivation. Le Syndicat de la Librairie Française qui n’a pas hésité à saisir la justice à son encontre pour non respect de la loi Lang relative au prix du livre a ainsi obtenu sa condamnation en 2007 avec dommages et intérêts afférents. Le film met en valeur pour terminer une aventure extraordinaire, celle d’un gros bourg d’un peu plus de 2000 personnes, Esquelbecq, une petite commune du département du Nord qui a fait le pari de la culture comme facteur d’ épanouissement de ses habitants. Labellisée « village du livre » avec entre autres lieux symboliques son « épicerie culturelle », elle organise chaque année, le 1ersamedi de juillet, la Nuit du livre, une manifestation qui fait le plein de tous les acteurs et amoureux du livre, dans tous ses aspects. Une formidable note d’espoir.                La projection se prolongeait ensuite d’une rencontre avec plusieurs libraires aveyronnais dont ArtGil ou la Maison du Livre de Rodez ou encore Chemins d’encre à Conques. L’inauguration il y a quelques semaines, passage du Mazel, du Passe-livres, une vitrine en accès libre pour se fournir, déposer ou échanger des bouquins de toutes sortes à l’initiative de l’association « Livre ensemble » relève du même esprit de partage et de citoyenneté: faire vivre indéfiniment passion, enthousiasme et curiosité …

 

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s