Nostalgia

téléchargementLa nostalgie n’est plus ce qu’elle était… Souvenirs embués d’une époque révolue et son cortège de «  c’était mieux avant » qui ne manquent jamais d’affleurer très vite, souvenirs des sixties et des Trente Glorieuses synonyme de bouleversements économiques et de progrès social, effets anesthésiants du revival oblige, les compilations et autres remix de ritournelles intemporelles fleurissent ça et là à la grande joie des publicitaires toujours prompts à surfer sur les desiderata des ménagères de plus de 50 ans…Le show « Wanted Joe Dassin » multi-proposé à La Baleine depuis hier relève un peu de cette veine: de la chansonnette mielleuse et sucrée à souhait avec un petit soupçon de rêve américain, country folk et fort renfort de stetsons en sus… Ils s’y sont donc mis à trois pour reprendre, autour d’une colonne Morris, clin d’œil,-volontaire ou non-, aussi au père de Lucky Luke, silhouette du maître placardée plein centre, micro triomphant et costume blanc à paillettes bien sur, des refrains qui trottent encore dans la tête des seniors… Des paroles aussi inoffensives que guimauve, des mélodies hors sol, « dégagées », en opposition avec ce que l’on a coutume d’appeler des chansons à texte et/ou engagées, des bluettes désespérément lisses le plus souvent… Au répertoire donc les tubes incontournables : les Champs-Elysées, parfait pour faire se pâmer Michel Drucker himself, Le petit pain au chocolat, instrumentalisé il y a peu par un homme politique soucieux de réélection, Paris à vélo pour la touche écolo soft, les Dalton pour le coté western revendiqué et même son mexicain d’opérette… Guitares, banjo, ukulélé ou un dérivé du tuba, mais aussi des instruments plus surprenants tels le cajon, voila ce dont joue le trio de musiciens les Joe’s, un nom qui ne peut prêter à confusion, lequel s’est donc mis en tête de concevoir un spectacle sur un artiste disparu il y a plusieurs décennies et au registre formaté. Devant un public de scolaires ( ?!?) , le concert en mode J.M.F. fonctionne plutôt bien grâce à son côté joyeux, voire facétieux  et exubérant avec quelques pointes d’ humour en prime, un côté B.D. qui passe facilement et les enfants se laissent emporter…
Le spectacle de ce soir, destiné à tout public est proposé dans une version sensiblement plus longue.

Publicités
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s