Two be or not to be

téléchargementC’est une histoire aussi emblématique que poignante que nous conte le dernier film en date de Tom Hopper  » Danish Girl », celle de Lili Elbe, artiste peintre qui a laissé son nom dans l’histoire pour avoir été la première personne à subir une opération pour changer de sexe, ce qu’on qualifierait aujourd’hui de « réassignation sexuelle ». Nous sommes au royaume de Danemark dans  les années 20, milieu artistique bohème en pleine effervescence entre exposition et galerie artistique. C’est là que vivent Gerda Gottlieb et son mari Einar Wegener. Lui commence à se faire un nom dans le style paysagiste sophistiqué, elle excelle dans le portrait mais peine à vendre ses toiles. Très amoureux l’un de l’autre et partageant la même passion de la peinture, fut-ce dans des univers très différents, leur complicité et leur enthousiasme font plaisir à voir. Un jour, son modèle étant absent, il posera pour sa femme en escarpins et robe vaporeuse. Pour elle ce n’était qu’un jeu sans importance, pour lui cela suscitera des abîmes de doutes d’émotions et de  troubles. Sa personnalité se dédouble alors de plus en plus, leur couple commence à tanguer, puis insensiblement à se dissoudre. Ensemble ils se résolvent à consulter différents médecins un peu partout en Europe, lesquels pour la plupart n’y voient que pathologies de perversions, de folie ou de schizophrénie et ne proposent comme solution qu’enfermement ou lobotomie. Seul un sexologue allemand en butte avec ses confrères pour son approche bienveillante et très à l’écoute de ses patients offre de les aider et tentera, ce qui est inédit pour l’époque, cette opération à hauts risques…Eddie Redmayne capable de se métamorphoser sans cesse et Alicia Vikander dans le rôle de l’épouse éperdue et solaire sont absolument remarquables de justesse. La reconstitution ultra soignée, costumes chatoyants ou lumière douce et feutrée qui caresse les personnages, tout se conjugue pour faire de ce biopic pétri de ferveur et d’esthétisme échevelé un plaidoyer pour la tolérance, la liberté d’aimer et le respect.                                     Une histoire vibrante de désir et toute de délicatesse où l’amour hors norme triomphe des préjugés qu’il faut s’empresser d’aller voir.

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s