Bûches de Noël

imagesAmbiance cabane à sucre ou comptoir de  trappeurs, quand la chaleur du bois, en planches, en lambris ou en billes imposantes, se mélange du soyeux des fourrures pour ce spectacle « Timber »  proposé hier en fin d’après-midi à la Baleine.     Des acrobaties, des numéros de porters main à main, de l’équilibre sur poutre, des claquettes démentielles en sabots, du jonglage insensé avec des outils au tranchant acéré, des évolutions à la bascule, au trapèze ou à la corde, des figures improbables avec une roue de char aussi volumineuse que pesante, d’énormes scies forestières détournées de leurs fonctions originelles, des accompagnements festifs au banjo, violon ou guitare voire avec des séries de bouteilles ou de poêles à frire, bienvenue dans l’univers des bûcherons, chemises à carreaux, barbes fournies et babygros molletonnés, version revue et corrigé par le Cirque Alphonse tout droit venu du Québec pour un show absolument fabuleux et totalement hors norme. Une technique individuelle irréprochable, aucun temps mort, une certaine imagerie folklorique complètement revisitée, de la musique pétillante en complète symbiose avec les différentes séquences plus insensées les unes que les autres, et le tout avec générosité, humour et convivialité, la grande classe !!!  Une heure et demie menée à un rythme d’enfer pour ajouter à la virtuosité circassienne, de l’audace et de  la malice, de la nostalgie et du charme, de l’ingéniosité et de l’improbable, un cocktail très rafraîchissant servi avec un zeste de délire voire même au besoin un surcroît de folie furieuse. Renouveler l’exploit de Guillaume Tell, version moderne avec ces enchaînements de lancers de hachettes, lesquelles passent au plus près des visages des artistes, aussi objectivement dangereux que totalement inédit… ce qui ne manque pas de faire frissonner les spectateurs. Dans un autre genre, tout aussi farfelu et déjanté, la préparation d’une soupe genre qui tient bien au corps avec force pommes de terre, oignons et choux mais où chaque ingrédient subi un traitement préalable des plus iconoclastes, une recette à faire pâlir d’effroi n’importe quel chef étoilé ou non… gustative ? mystère, mais des moments de pur bonheur visuel!  Dans la lignée des grands noms de la discipline venus du Canada, Cirque  du Soleil, Éloize ou  les 7 Doigts de la Main notamment.                  GÉNIAL.

Cet article, publié dans Cirque, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s