Monsieur Claude

téléchargementUn peu plus de dix ans déjà que Claude Nougaro n’est plus de ce monde, mais ses chansons continent de nous poursuivre, de nous titiller, ou de nous hanter. Les hommages sous des formes très diverses se sont multipliés avec notamment un méga concert l’année dernière dans sa ville natale lors des festivités du 14 juillet. Là, le rendez-vous beaucoup plus modeste avait lieu dans la chapelle de l’hôpital Sainte Marie de Cayssiols, avec un concert piano-voix en son honneur avec Jean-François Labit musicothérapeute au chant et Nicolas Dru, professeur au conservatoire de l’Aveyron aux claviers. Celui-ci avait écrit aussi tous les arrangements musicaux, indispensable quand on sait combien l’artiste fou de jazz, de rythmes latinos ou africains attachait autant d’importance à ses textes qu’à ses compositions, pour ciseler encore et encore des mélodies subtiles dont certaines sont devenues des classiques immortels, et, in fine, une  partie intégrante de notre patrimoine musical. En exergue du récital quelques mots du poète lui-même, car il a écrit aussi des recueils du genre : « la poésie c’est du son qui fait sens… », tout en allitération élégante et en concision pour planter immédiatement le décor, puis ce sera une succession d’une dizaine de ses chansons parmi les plus connues: Toulouse ou Cécile bien sur,  l’île de Ré ou Armstrong – que Nadine Morano devrait écouter plus souvent-, et du plus personnel sur son père disparu  ou une reprise d’Astor Piazzola. Le swing côtoie le gospel, la bossanova fait écho au tango, les envolées du pianiste enveloppent de douceur ouatée les variations de l’interprète. Devant une assistance bien remplie, pas seulement composée de patients, de leurs familles ou de soignants de l’hôpital, mais aussi de simples spectateurs attirés par le bouche à oreille, c’est à un voyage sous forme de teaser alléchant que l’on était convié, un hymne tout de nostalgie et de plaisir à (re)découvrir et à partager.

Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s