Mortel gaytto

téléchargementL’association Alertes qui lutte pour l’égalité des droits de tous, quelle que soit son orientation sexuelle organisait hier soir en lien avec le  Krill une projection gratuite  de « Prayers for Bobby », un film américain de Russel Mulcahy, basé sur une histoire vraie. Nous sommes en 1979 dans une petite ville de Californie au sein d’une famille religieuse ultra conservatrice, où la bigoterie exacerbée tient lieu de doctrine et la bible de livre de chevet. Le plus jeune fils adolescent se révèle en proie au doute, aux petites amies de lycée que l’on s’ingénie à lui proposer, il préfère les garçons et bien vite tout le monde est au courant… Sa mère qui ne l’entend pas de cette oreille et ne peut s’y résigner, entreprend alors de tout mettre en œuvre pour le « guérir avec l’aide de dieu » de cette perversion forcément satanique. Thérapie de groupe, séances de psychanalyse à domicile, visites du révérend de la paroisse bien intentionné… en vain jusqu’au suicide devenu seule issue possible… Le film se concentre ensuite sur  le cheminement forcément douloureux et tout en culpabilité de cette mère certes aimante mais éminemment castratrice, laquelle découvre, via son journal intime, la vie de ce fils trop longtemps incompris, de ses amis et de sa façon d’être lorsqu’il s’épanouissait différemment, hors du terrible poids de la pression sociale et du qu’en dira-t-on du voisinage. Cette quête intime provoquera chez  elle une prise de conscience qui la verra évoluer. De son histoire personnelle individuelle, Mary Griffith, incarnée par Sigourney Weaver, fera un témoignage poignant vers plus de tolérance et de compréhension, jusqu’à participer à la gay pride de San Francisco et même aller plaider, d’abord devant le conseil municipal de sa ville pour obtenir la reconnaissance de droits nouveaux pour les minorités, et même  jusqu’au plus haut niveau, devant le Congrès des États-Unis  en 1995. Certes démonstratif voire même un peu maladroit, ce film n’en demeure pas moins un témoignage fort éclairant sur la mentalité de l’Amérique profonde à cette période. À l’heure où la Cour Suprême s’apprête à statuer sur la constitutionnalité du mariage homosexuel sur l’ensemble du territoire, on mesure combien ce film résonne d’une actualité brûlante.

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s