Baroque & Folk

téléchargementHier, en soirée à la salle des fêtes de Rodez, étaient rassemblés les élèves des sections musique des lycées de Cahors,  Montauban et Foch, soit plus de cent choristes, et un orchestre symphonique d’une soixantaine d’exécutants. Des bandanas flashy, des tricornes, des tuniques bouffantes, et même un kilt ou une marinière Montebourg, bienvenue sur l’île de la Tortue, repère de flibustiers et boucaniers en tous genres, quelque part entre Pirates des Caraïbes et Révoltés du Bounty , pour leur concert annuel qui ne se prend pas trop au sérieux, le tout fleure bon l’humour débridé et l’autodérision. D’emblée, on attaque avec du baroque français avec Lully et Rameau, des opéras flamboyants grand siècle tout en apparat et décorum, on enchaîne avec du Verdi tout en passions contrariées, épopée lyrique et amples envolées. Puis place à  « Lune et compas », une suite de chansons et pièces symphoniques composées par leurs professeurs respectifs : un modèle de  fresque embaumée de  whisky, d’embruns et de lande écossaise, un condensé de celtitude enthousiaste comme on croise au Festival de Lorient ou dans un festnoz convivial avec force bombardes, cornemuses et binious.  Des histoires de bateaux en partance,  de matelots assoiffés d’aventure, de vague à l’âme chez les amants qui se quittent,  de radeau de la méduse à la dérive, de chants de marins… Il y a de l’énergie à revendre, de la fraîcheur juvénile, de l’insouciance incandescente. Le punch communicatif et la satisfaction de jouer et chanter ensemble, s’en donner à cœur joie pour un moment un peu suspendu et hors du temps, celui du plaisir contagieux qui transcende chacun et les autres, on sent que ces jeunes partagent quelque chose de rare et d’infiniment important, une bulle d’intimité et de bonheur. Les spectateurs présents dans la salle, des parents pour la plupart, applaudissent à chaque morceau et certains se laisseront même aller à participer à la farandole finale, aussi endiablée que totalement improvisée. Bien sûr, ce spectacle n’est pas indemne de moments plus aléatoires notamment au point de vue technique avec des micros pas très performants, mais rien de bien grave pour trois ensembles scolaires qui n’ont pas si souvent l’occasion de se retrouver.

Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Baroque & Folk

  1. Ping : Baroque & Folk | Lycée Michelet:c'es...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s