Au bourg et au moulin

téléchargementIl détonne Gunnar, le nouveau meunier qui vient d’arriver dans ce petit village perdu au nord de la Finlande. Herculéen, surpuissant, en salopette, il a racheté et remis en route un moulin à aubes,  mais, de caractère un peu décalé, farfelu voire cyclothymique, il ne passe pas inaperçu, car lorsqu’il déprime, il hurle à la lune, au grand dam des villageois qui veulent s’en débarrasser pour lesquels il n’est qu’un « malade mental maniaco-dépressif » à faire enfermer au plus vite à l’asile. Aux psychoses des uns répondent les névroses des autres. Seule une conseillère agricole rurale qui l’a convaincu de semer son propre potager et s’est prise de tendresse pour lui,  lui viendra en aide… Des images vidéo d’immenses étendues de forêts, de lacs et même de rennes viennent régulièrement ponctuer le récit pour bien l’inscrire dans cet univers nordique fondateur, une scénographie très sophistiquée de décors en suspensions ou en perspectives, des marionnettes de toutes tailles manipulées avec autant de dextérité que d’inventivité, trois comédiens qui savent se fondre dans cette histoire toute en nuances, des jeux d’ombres et de lumières très subtils, voilà rapidement brossé «  Le meunier hurlant » adapté par la Compagnie Tro-Heol venue tout droit de Bretagne. Avec beaucoup de maîtrise et de fantaisie, ce roman d’Arto Paasilinna devient une fable universelle sur le poids du regard des autres et le droit à la différence,  la place de chacun parmi la société, tolérante ou exclusive, normative ou bienveillante…, autant de thèmes qui résonnent d’une actualité brûlante. La mise en scène de Martial Anton qui joue énormément sur les perspectives, les volumes, la profondeur de champ, explore des pistes surprenantes qui éclairent cette intrigue plus complexe qu’il n’y parait. Un spectacle totalement inclassable tant il joue de multiples ressorts et d’effets visuels, entremêlant des techniques diverses pour toujours plus de rythme et de vivacité,  lequel n’a pas fait le plein à la M.J.C. hier soir.

 

Publicités
Cet article, publié dans Théâtre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s