À vire d’elles

téléchargement (1)Invitées sur la scène baleti, à faire danser le public venu  très nombreux en cette fin d’après-midi de dernier jour de l’Estivada  2014, les millavoises de «  Cap Aici » se sont montrées à la hauteur. Instits à la retraite ou encore en activité, éducatrice, clown, vendeuse dans un magasin bio, ou étudiantes qui se cherchent, des C.V éclectiques en diable mais la même passion chevillée au cœur, le bonheur de faire partager chants et danses du pays d’oc. Le nom de leur groupe déjà est une invitation au partage, à faire la fête de façon aussi ludique que conviviale, autour de rythmes de bourrées à tempi variés, de cercle circassien, de polka, de valse, de chapelloise, de mazurka, de gavote, de ronde ou de scottish, autant d’occasions de se lancer sur la piste pour des moments de plaisir en duo ou en groupe, de mêler cavalcades tumultueuses et chorégraphies beaucoup plus élaborées. C’est joyeux et exubérant, volubile et communicatif, de la bonne humeur à revendre matinée de touches d’ironie féministe. La belle tombant en pâmoison attendant son prince charmant fait ainsi écho à la délurée qui n’a pas froid aux yeux, quand ce n’est pas à l’occasion une certaine Marine qui en prend pour son grade… Jouissif et iconoclaste. Des textes de chansons traditionnelles, d’autres plus novateurs passés à la moulinette de la folie douce ou de la création, un accordéon, des tambours, des percussions insolites -coquilles saint- jacques ou bananes notamment- histoire de renouveler aussi la tradition culinaire du département, tout pour laisser son imagination vagabonder ou ses jambes frétiller. Le public toujours grandissant s’est prêté au jeu, multipliant farandoles et autres pas vertigineux pour ce moment haut en couleurs. Rares sont ceux qui résistent à cet enthousiasme, à cette fièvre. On comprend mieux ainsi qu’elles aient été invitées plusieurs fois à assurer la première partie de concert de Nadau dans de grandes salles tant leur spectacle tout de sororité fantaisiste est punchy et enlevé.    On les rêvera avec plaisir.

Publicités
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s