Âge tendre et têtes de bois

téléchargement« Il faut bien que jeunesse se chante ! » voilà le joli titre de la soirée proposée hier soir à la Baleine par l’association Ardemus, les chorales et options musique des collèges Fabre et Jean Moulin de Rodez et la chorale du collège Kervallon de Marcillac. Sous le regard débonnaire de leurs professeurs respectifs, Laurence en clone de Maya l’abeille à la direction, Cécile et Jérôme aux claviers, le renfort d’un batteur et d’un guitariste, ce fut une plongée empreinte d’émotions feutrées, de nostalgie ouatée  et de rires sous capes. De la convivialité innocente et festive, de la bonne humeur, de l’insouciance aussi évidente que nécessaire, un cocktail réjouissant d’ados pleins de vitalité qui se projettent vers l’avenir en confiance, voilà pour l’impression générale que dégageait la scène devant une assistance bienveillante où nombre de parents avaient décidé d’immortaliser la chose avec force caméscopes et autres appareils numériques. Au départ, ils sont tous vêtus d’un tee-shirt blanc, vautrés par terre à l’état  embryonnaire, puis très vite la chrysalide se fait papillon, et c’est alors un patchwork de couleurs et de styles plus flashy les uns que les autres, une rainbow nation en puissance, fière de sa diversité et consciente de sa force ! Ils chanteront ainsi une vingtaine de mélodies qui font la part belle tant à un certain patrimoine Souchon ou Pierre Perret par exemple que plus actuelles comme la jeune génération féminine représentée par Camille, Zazie, Olivia Ruiz ou La Grande Sophie  et quelques incursions plus inattendues comme Nirvana. Mise en scène en abime et avec malice grâce à un écran vidéo, des petits clips réjouissants, des inventions graphiques mais aussi des clins d’œil comme une parodie distanciée de l’Ecole des Fans,  presque de l’archéologie mémorielle, un sketch quasi préhistorique de Guy Bedos et Sophie Daumier, et même quelques petites blagues gentillettes du répertoire Toto/carambar, la soirée respirait la joie communicative de ces jeunes et  la complicité avec leurs profs.                                                                                              On hésite pour résumer ce spectacle chaleureux entre  Formidables et  Enfanceoutai.

Publicités
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Âge tendre et têtes de bois

  1. Ping : Âge tendre et têtes de bois | Coll&...

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s