Maître d’hôtel

téléchargement (2)Un film aussi enjoué que farfelu, inventif et déjanté, une histoire qui part dans tous les sens bâti autour d’un hôtel mythique au milieu d’un nulle part haut perché en altitude, desservi par un funiculaire, dans un pays imaginaire dont le nom a des relents de vodka, bienvenue dans The Grand Budapest Hôtel , le dernier film en date de Wes Anderson, lequel vient d’être primé à la récente Berlinale…Devenu décrépit et quasiment sans plus aucune clientèle, on remontera par flash-backs successifs jusque dans les années 30, du temps de la splendeur du dit palace. On y croisera toute une galerie de personnages incarnés par un casting de haut vol où chacun ajoute sa petite touche d’ironie, de malice ou de folie douce. Pêle-mêle, un tableau volé, des cadavres à la pelle, des courses poursuites, un héritage empoisonné, de délicieuses pâtisseries et quelques escapades amoureuses, le tout dans des décors flamboyants ou surannés, qui respirent autant le cartoon, version Tex Avery, le découpage de la bande dessinée, que les rebondissements du film d’aventures. Ce conte insolite se déroule au centre de la vieille Europe, dans une atmosphère où l’on sent poindre les bouleversements de l’Histoire avec des séquences toutes d’humour désabusé et dialogues foutraques, tout pour donner un goût bien particulier à ce long métrage bourré de clins d’œil et dopé de nostalgie évanescente. En haut de l’affiche, en livrée impeccable, et rocambolesque à souhait, Ralph Fiennes pince sans rire, lequel toujours flanqué de son passe-partout dévoué, un groom prénommé Zéro, nous emporte dans son sillage sur un rythme effréné. Un film que l’on peut voir indifféremment selon les séances en version originale ou doublée.

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s