Madiba

téléchargementOn connait tous la fin de l’histoire, et l’élection de Nelson Mandela, premier président de l’Afrique du Sud élu démocratiquement au suffrage universel en 1994. On n’ignore rien non plus de ses  27 années de prison dont 18 sur l’ile de Robben Island,  matricule 46 664 à casser des cailloux… Avec « Mandela, un long chemin vers la liberté » le réalisateur britannique Justin Chadwick  a adapté l’autobiographie du héros, un condensé de sa vie depuis son enfance jusqu’ à l’investiture. Apartheid , ANC, prise de conscience, massacres de Sharpeville ou de Soweto, grand concert de Wembley pour le 70ème anniversaire,  négociations serrées avec le pouvoir blanc, tous les épisodes fondateurs ou incontournables sont là, y compris ses divergences de stratégie  avec sa femme Winnie, laquelle dérive vers toujours plus de radicalité… Tout, sauf que ce résultat est un peu trop formaté pour une diffusion  internationale et donc peut-être un peu trop lisse, on s’attarde alors  ici sur des couchers de soleil forcément flamboyants, là sur des retrouvailles toutes en effusion ou la camaraderie nécessairement irréprochable entre tous les leaders détenus… Un long métrage de près de deux heures et demie pour nous convaincre de la grandeur d’âme de ce géant de l’Histoire contemporaine, que l’acteur Idris Elba incarne cependant avec beaucoup d’énergie et de détermination. Il sait rendre palpables tant les hauts que les bas, émotionnels autant que politiques, que traverse ce grand personnage, lui donnant une vraie dimension humaine, au-delà de l’icône universelle adulée dans le monde entier. Il n’en demeure pas moins que ce film, vu le contexte actuel et la montée du racisme et d’intolérance un peu partout, fait œuvre de pédagogie salutaire et souligne combien la non-violence, la soif de justice et la foi en la démocratie pluraliste respectueuse des minorités peuvent renverser des montagnes.  Avec cet hommage, même conventionnel, pour un homme juste luttant pour une juste cause, Mandela rejoint le panthéon  des personnalités politiques exceptionnelles, quelque part entre Gandhi et Martin Luther King.

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s