La vie des animaux

téléchargementFranchement on se demande bien comment «  Voyage au bout de l’hiver »  est venu échouer dans la programmation des films que la médiathèque de Rodez présente un jeudi sur deux. Alors que depuis des années,  lors de ces séances on y découvre des films injustement méconnus, originaux, sensibles, proposant des thématiques souvent très inspirées, là on a droit à un documentaire animalier essentiellement centré sur les chamois et les bouquetins! Sujet pas des plus passionnants, mais que dire des commentaires en voix off qui hésitent entre clichés naïfs et convenus, musique d’ascenseur et présence des réalisateurs à l’écran toujours en train de se mettre en valeur genre : voyez comme je filme bien un lièvre variable plus blanc que blanc dans un champ de neige… et nos longues soirées coincés dans un chalet d’un village coupé  de tout par une avalanche… Désolant. D’ailleurs, à plusieurs reprises la vacuité de l’exercice effleure quand même les cinéastes qui déclarent « il ne se passe rien »  sic. On ne saurait mieux dire. Seuls les nostalgiques des années 50/ 60 version Frédéric Rossif ou les très jeunes enfants, fin de maternelle, trouveront un quelconque intérêt dans ce bestiaire tout à la gloire de la nature forcément majestueuse, aux joutes entre males en rut forcément si photogéniques et autres textes plus creux et vides qui accompagnent des séquences qui deviennent vite interminables. Ce documentaire étalé sur une année se déroule dans le Parc National  du Grand Paradis  au fin fond du Val d’Aoste en Italie et avec pour base arrière un minuscule hameau d’une cinquantaine d’habitants. C’est là qu’Anne et Erik Lapied  ont planté leurs caméras pour suivre le comportement des animaux du cru dans le style platement contemplatif et sur un ton monocorde, tout pour évoquer les accents sans saveur d’un Connaissance du Monde  aussi vain que bavard… Une soirée à oublier.               Prochain rendez-  vous jeudi 27 février toujours à 18 heures avec « La vie au loin » un film de 2011 en v.o. sous-titrée sur la vie quotidienne au Barroso, une région isolée du Portugal.

Cet article, publié dans Divers, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s