Les merveilles de Juliette

imagesNouvelle saison pour l’association Renaissance  du Vieux Palais avec en tournée toute cette semaine Julette Hurel, la flûtiste française que tout le monde s’arrache car elle accumule prix et récompenses dans de nombreux concours internationaux, et, de plus, elle est depuis 1998 la titulaire du poste solo de l’orchestre philarmonique de Rotterdam …                                                                                                     Après avoir animé dans l’après-midi une master-class au Conservatoire et prodiguer conseils et encouragements aux élèves, elle se produisait en soirée en formation de quatuor accompagnée d’un violon, d’un alto et d’un violoncelle dans la Grange de Floyrac, un lieu dont on ne dira jamais assez tant il est absolument incroyable pour profiter des concerts dans une ambiance où la proximité le dispute au côté résolument cosy. Au programme, un soupçon de Schubert aux accents mélancoliques, une sérénade de Beethoven toute de variations,  laquelle s’étale sur huit mouvements, mais surtout du Mozart, encore du Mozart et toujours du Mozart y compris pour les deux rappels successifs devant un public enthousiaste et subjugué. Les deux quatuors pour flûte et cordes qui étaient à l’affiche,  rivalisaient de brio et de maestria, permettant à chaque instrumentiste de donner le meilleur de lui-même dans un climat de convivialité et de connivence, lequel ajoutait une touche d’élégance infinie. Des œuvres absolument exquises d’espièglerie virevoltant à tout va,  toutes de  légèreté et de malice, avec leurs  rondos délicieusement entêtants, les envolées mélodiques splendides soutenue par les pizzicati délicats, tout  pour faire chavirer les cœurs et les âmes des spectateurs par la flûte enchantés. C’était juste exquis de plaisir à partager. Clins d’œil coquins échangés à la dérobée, humour dans la présentation des œuvres, partition du voisin que l’on tourne, complicité de bon aloi, autant d’ingrédients supplémentaires ajoutés  à des prestations de haut vol, voilà la recette d’une soirée magnifiquement Mozartissime .                                        Prochain rendez-vous mi-janvier 2014 avec un duo piano et violon.

Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s