Buffet gourmand

affichesushisPour faire patienter les spectateurs, un guitariste porté sur la bouteille, panama instable sur la tête qui zappe vite fait les chansons d’amour trop sucrées pour les remplacer par des mélodies plus piquantes ou décalées, bienvenue dans le petit théâtre de poche des Comédiens au Chariot situé à Bourran. Au programme, une fantaisie en douze tableaux qui se déclinent autour des relations amoureuses, un instantané de l’air du temps tout de fraîcheur vivifiante. Avec « Sushis variés » adaptés de la pièce de Cécile Reyboz parue en 2005, c’est à un maelström tout en jubilation discrète et ironie douce-amère que l’on est convié. Couple bourgeois un peu coincé, libertins en mal de tendresse, lesbiennes hystériques, dragueurs du net en quête d’illusions, cougar en chasse, client pathétique et prostitué poissarde, primate en rut et poulette pas farouche… voilà quelques-uns des portraits acidulés que l’on se plait à savourer. On se régale ici d’un mot affriolant, là d’une mimique délicieuse, ailleurs d’un clin d’œil doucereux ou d’une réplique croustillante, c’est juste une farandole de morceaux de choix plus succulents les uns que les autres. Mises en bouche craquantes, plats de résistances épicés ou desserts de haut vol, c’est à chacun de s’en lécher les babines, de picorer, de grignoter, de se goinfrer à loisir, de faire bombance avec plaisir et bonheur. Il y en a pour tous les goûts, du plus fruité au plus pimenté, mais toujours saisis à point et servis avec convivialité chaleureuse et humour pétillant, un menu gastronomique sans chichi, juste produits frais et cuisine authentique. Et pour mettre en valeur tous ces ingrédients, une mise en scène aux petits oignons, aussi enlevée que réjouissante, que ce soit les chansons de Jacques Brel à Christophe Willem via Louise Attaque, Lorie et autres Lara Fabian, Véronique Sanson ou Michel Jonasz, les bruitages corporels façon Camille, ces mélodies qui ponctuent chaque rencontre ajoutent un soupçon de malice et de  connivence de bon aloi. Des costumes vintage, guindés ou très fashion, un décor minimaliste mais sans cesse réinventé, table basse d’un restaurant japonais, bar clinquant d’une boite de nuit, nappe blanche plus sélect, tapas  à profusion, coupes de champagne ou cognac que l’on sirote longuement, cela suffit pour inscrire chaque scène et chaque protagoniste dans son environnement, aucun doute possible sur le milieu social ainsi croqué. Distribution homogène et complicité contagieuse, cette carte mitonnée avec soin par Nadège Ruby est un vrai bijou.                      Ce spectacle à déguster sans modération est à revoir samedi 11 et  jeudi 23 mai prochain.

Publicités
Cet article, publié dans Théâtre, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Buffet gourmand

  1. Nadege Ruby dit :

    Merci beaucoup pour cet incroyable article ! Tout y est dit sur notre spectable et même plus…Tu manies les mots avec toujours autant de brio !
    Au plaisir de partager une autre soirée théâtre avec toi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s