Privé de manif

images (1)Je ne vous dirai rien de la dernière pièce du Théâtre à Moudre, « Une manif au final ! » un texte original d’Antonio Da Silva pour laquelle j’avais pourtant reçue une invitation en bonne et due forme de la part de Didier Dulac soi-même, lui qui est l’âme de cette troupe depuis des années. En effet l’organisation vendredi soir à la Baleine était telle que la salle était archi-pleine un bon quart d’heure avant, ce qui est n’est pas arrivé très souvent depuis l’inauguration de septembre et était donc un événement en soi, sauf que, toujours plus de spectateurs s’engouffraient jusqu’à ce que,dans la plus grande pagaille, malgré des chaises rajoutées ça et là, une décision mal assumée ne soit prise… celle de renvoyer pour raison de sécurité tous les spectateurs en surnombre qui s’étaient retrouvés sans fauteuil -cinquante selon la police , le double selon les organisateurs-. et que dire de l’absence d’un mégaphone pour une annonce de ce type devenue indispensable ? aussi  incroyable qu’ aberrant…En espérant  pour un prochain  meeting, une représentation mieux encadrée avec service d’ordre compétent, voire cordon de sécurité si nécessaire, pour canaliser une participation que l’on souhaite aussi massive que déterminée  mais néanmoins soucieuse de ses conditions de spectateurs …                                                                                                                                    Tous ensemble,  tous ensemble…

Publicités
Cet article, publié dans Théâtre, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s