Benvenguts

téléchargement (2)Premier concert de l’Estivada dans la nouvelle salle des fêtes inaugurée il y a peu. Large plateau, bonne acoustique et en fond de scène projeté le logo spécifique du festival. Entrent alors, l’un derrière l’autre,  les neuf chanteurs, quatre hommes et cinq femmes, du groupe l’Escabot, le petit groupe en parler local, tout droit venu des vallées occitanes du Piémont, toujours ce souci de dépasser les frontières purement hexagonales, pour un répertoire exclusif de polyphonies, mélange de chants traditionnels et de surprises résolument novatrices. Inscrit dans la lignée de Lou Dalfin déjà  accueilli à Rodez lors de précédentes éditions et avant Lo Seriol, lequel se produisait ce même jour sur la grande scène du Val de Bourran le soir même, ce groupe regorge d’énergie et passion communicatives sous la direction de Fabrizio Simondi, la malice en bandoulière incarnée. Derrière sa voix douce et en quelques phrases bien senties,  pointe un groupe solidaire et volontiers militant, lequel se plait à dérouler l’Histoire de la région dans sa version engagée pour faire la part belle aux faibles, aux vaincus ou aux anonymes plutôt qu’aux officiels ou aux puissants. C’est ainsi que l’on retrouve au gré de leurs compositions aussi bien les cathares retranchés à Monségur que la révolte des vignerons du Languedoc en 1907 et ses célèbres mutins du 17ème régiment d’infanterie, ou sa version du « Déserteur » de Boris Vian…  Très volubile pour parler de l’attachement à Nice plutôt qu’à Rome, la verve gourmande pour évoquer l’Occitanie et son côté festif qu’illustrent ses multiples danses, farandole azuréenne,  bourrée auvergnate et autre rondeau gascon, tous font preuve de beaucoup d’enthousiasme, rivalisant de vocalises ardentes, de franche camaraderie et de plaisirs contagieux .                                         Et pour le final, c’est une salle comble qui se lève pour reprendre en chœur, l’hymne officieux de toute l’Occitanie à savoir « Se canto… »  entre mélopée  enfiévrée et fraternité puissante et généreuse.                                                                                                     

Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s