Touches de fantaisie

12_HM_26MAI11Plus le beau temps s’installe à Rodez,  plus la salle de la Chapelle Royale sonne hélas un peu trop creux, à croire qu’il est urgent que cette saison par trop chaotique s’achève.  Pour cette dernière Heure Musicale de l’année, c’était pianos à volonté, avec un programme très éclectique puisque il y avait aussi bien la volupté soyeuse d’un concerto de Mozart, une pièce puissante et plus âpre, toute  en ruptures de ton de Béla Bartók, voire même une création originale avec percussions tonitruantes, de celles que n’auraient probablement pas désavouées les étudiants du Québéc dans leurs manifestations quotidiennes nocturnes contre une loi liberticide qu’on veut leur imposer, mais aussi des extraits réjouissants de West Side Story de Leonard Bernstein.  Et là, c’est aussitôt retour vers le futur avec dans les yeux des images éternelles, de Nathalie Wood frémissante à George Chakiris tout en charme ravageur, ou les affrontements légendaires des Sharks et des Jets … du grand art. Et pour finir ce concert on eut droit à une  excentricité théâtralisée des plus sympathiques, avec une œuvre  à huit mains où chaque pianiste rivalise de rouerie et de malice avec et sans instrument. Qui, abandonnant subrepticement quelques instants le clavier pour déployer son journal, qui, se refaisant un léger maquillage, qui, jouant aux cartes ou papotant, et même l’un d’eux, nœud papillon et lunettes noires, se délectant d’un verre de rouge, du meilleur cru probablement… déguster un canon, en solo, immergé dans  un quatuor frappadingue, voilà un  summum de folie douce assumée qui fait plaisir à voir. Le public enthousiaste en redemandait et les quatre interprètes déchainés, sans attendre, remettaient le couvert pour le plus grand plaisir de tous.                                                                                                                                                         Le fameux dicton revu et corrigé: chi va piano, va sano et va lontano …

Publicités
Cet article, publié dans Musique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s