L’Afrique enchantée

téléchargement (2)Sûr que Soro Solo et Vladimir Cagnolari eussent été aux anges, eux que l’on retrouve avec plaisir chaque dimanche après-midi sur les ondes de France Inter, ils n’auraient surement pas voulu manquer ce rendez-vous ni bouder leur plaisir . Idem pour Marguerite Abouet et son compère Clément Oubrerie, leur héroïne de bande dessinée, Aya de Yopougon, n’aurait pas été dépaysée, car c’était vraiment une immersion dans l’intimité de   l’Afrique en général et de la Côte d’Ivoire en particulier, que toute l’équipe de Justin Soglo avait organisée ce week-end à Olemps.   Exposition de photos, stands regorgeant de boubous colorés, ateliers de tresses ou initiation à l’awalé, animations en tous genres et plaisirs gastronomiques aussi, le cœur de ce continent battait fort  pour diffuser  sa culture et son âme, ce mélange d’atmosphère chaleureuse et de convivialité bonhomme était là, enveloppant chacun d’images hétérogènes, d’odeurs  capiteuses et de sensations et à réinventer…  En soirée, place au spectacle avec tout d’abord un duo Fatou–Kara qui propose toute la panoplie des instruments traditionnels, kora, balafon, djembés et autres percussions, des chansons  en français ou en bambara pour dénoncer par exemple l’excision, ce crime trop souvent ignoré dont sont victimes trop de femmes dans tant de pays … Puis ce fut  le ballet Amounia, un ensemble  ivoirien entièrement masculin, composé de cinq musiciens plus démoniaques les uns que les autres et trois danseurs, tout en torses luisants et  muscles saillants à faire pâlir Rambo lui-même, lesquels multipliaient les prouesses athlétiques dans des chorégraphies toutes d’audace et de puissance. Quelques masques façon magie noire ou des  pagnes de paille comme une petite touche de rite vaudou, comme un surcroît supplémentaires d’épices pour des danses toujours plus fougueuses et endiablées. De déhanchements improbables en  passements de jambes irréels, de frénésie rythmique en exaltation passionnée, c’était un vent de folie qui gagnait tous les spectateurs, lesquels en voulaient toujours davantage  pour des cascades d’applaudissements mérités.                                                                                                       Une soirée particulièrement réussie et à renouveler très vite.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Publicités
Cet article, publié dans Divers, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s