Tierras latinas

téléchargement (3)C’est sur le vol 12 850 reliant Onet le Château à Buenos Aires que les spectateurs de la salle des fêtes hier soir étaient invités à prendre place. Ce vol spécial tout spécialement affrété par les chorales des collèges Jean Moulin et Fabre de Rodez, plus celle de Kervallon Marcillac, les CM de l’école des Genêts accompagnées par la section musique du lycée Foch proposait de survoler en toute allégresse et jubilation l’Amérique latine, ses chants, ses rythmes ou sa passion conjugués à la douceur de vivre. Sur scène, c’était un joyeux mélange de couleurs, la jeunesse arc en ciel pleine de vie et d’espoir. En introduction une Incantation de Pascal Rabatti, l’un des profs, une pièce créée pour l’occasion qui d’emblée donnait le ton, volupté et  indolence, cœurs battants et sensualité. Puis c’était une succession de morceaux des plus emblématiques comme Guantanamera qui parle à plusieurs générations ou Mexico dans un autre registre – hidalgo œil de velours-, des clins d’œil à un cinéma de braise comme Pedro Almodovar ou plus festif  comme le Buena Vista Social Club, de l’audace aussi avec du Manu Chao à lire entre les lignes… C’était un mélange envoûtant de cuba libre bien frappé ou de caïpirinha volcanique à siroter lentement dans une bodeguita mythique peuplée de fantômes. Pour le final ce fut encore plus fort, avec tous les choristes vêtus de noir, pour des extraits de la Missa criola d’Angel Ramirez, des accents de ferveur profane d’où montent puissance et dévotion, enthousiasme et vitalité, une pièce tumultueuse que transcendent avec bonheur la force de la foule et les voix pures de piétas bienveillantes. Muchissimas  gracias à tout l’équipage, Pascal Enzo son commandant de bord, ses hôtesses chef de cabine virevoltantes et déterminées, Laurence et Cécile, pour ce voyage ensoleillé et  impromptu.                                                                                                                  Ces « Escales musicales en Amérique du Sud » rehaussées ça et là de petites touches de mises en scène judicieuses, mais aussi du discours généreux de l’adjoint au maire chargé de la culture, étaient une réussite totale, de celles qui ouvrent des perspectives sur des ailleurs à découvrir et à partager, de ceux que l’on souhaiterait sans aucun doute visiter un jour …                                                                                                

Publicités
Cet article, publié dans Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tierras latinas

  1. tournes dit :

    j’adore sa a etait trop bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s