La complexité des sentiments

images (1)Plaisir ou désir, choisir et souffrir, c’est autour de ces quatre palpitations du cœur qu’Emmanuel Mouret décline son dernier film très cérébral qu’il a intitulé « L’art d’aimer », entre  clin d’œil évident à Ovide et carte du tendre où il fait bon s’abandonner. C’est un film choral avec ses histoires entremêlées qui voient leurs protagonistes hésiter et badiner , se cogner ou caresser la vie avec maladresses. C’est élégant et délicieusement suranné comme un film d’Eric Rohmer dont le réalisateur apparaît comme l’héritier subtil, découpé en différents chapitres par des mots ou des maximes entre amertume et lucidité, sans regrets ni remords, où les élans des corps se heurtent à la raison des cœurs. C’est particulièrement bien écrit et dialogué, bercé de musiques classiques qui épousent chaque séquence entre sourires et naïvetés. C’est aussi léger que futile car tous les personnages sont hors du temps et de la réalité sociale. C’est purement un univers d’intellos où l’on flâne entre librairies et galeries d’art, cocktails bcbg et promenades revigorantes en forêt, loin de toutes contingences matérielles.

Comme tous les comédiens pétillent avec une mention spéciale aux actrices Judith Godréche, Elodie Navarre, Julie Depardieu ou Frédérique Bel, et que tous distillent une petite chanson douce sur l’amour avec ses joies et ses limites, ses interrogations ou ses doutes, ses déboires obligés ou ses envolées éventuelles, on se laisse volontiers captiver, presque cocooner, grisé par ces bulles de champagne que l’on sait éphémères.

Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s