La longue marche

images (6)Tout débute dans un goulag stalinien ,  du genre effrayant où règnent sans partage caïds et trafics tous azimuts. Nous sommes en Sibérie en 1940 et là se trouvent rassemblés des ennemis supposés du régime et des droits communs du genre criminels endurcis. Parmi eux il y aura une petite poignée qui va tenter et reussir l’inimaginable:  se faire la belle à l’occasion d’une terrible tempête de neige et au cours de ce long film de Peter Weir intitulé « les chemins de la liberté » nous suivrons l’épopée incroyable de cette  bande hétéroclite dans laquelle se côtoient notamment un voyou de la pire espèce, un officier polonais jadis dénoncé par sa femme, un américain fier et déterminé ou un fervent croyant dessinateur à ses heures. Et c’est parti pour un interminable périple jusqu’en Inde ce qui   suppose donc de s’affranchir de très nombreuses péripéties entre obstacles naturels d’une part comme traverser les montagnes de l’Himalaya  ou le désert de Gobi et d’être toujours sur ses gardes face au danger. Comme dans tous les films bâtis sur ce modèle on suit au plus près chaque personnage entre héroïsme ordinaire ou lâcheté du quotidien, passant de l’un à l’autre au fil du récit. Et dans le genre baroudeur gueule cassée mais reconnaissable entre toutes il y a le vétéran Ed Harris très au point  lequel campe solidement le héros inflexible auquel on offre facilement notre empathie. Que le livre de Slavomir Rawicz dont le scénario est adapté soit ou non absolument véridique au final importe peu, car on se laisse volontiers porter par ces aventures picaresques qui brassent de magnifiques paysages et des portraits hauts en couleur.

Cet article, publié dans Cinéma, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s