Le cirque aux éclats

images (8)Brillantissime, telle fut la performance de la Compagnie de cirque toulousaine les Acrostiches la semaine dernière à la M.J.C. devant une salle archi-comble. Ils ne sont pas des inconnus à Rodez puisqu’ils étaient déjà venus il y a 4 ans presque jour pour jour présenter « A contre temps ». Là, avec « Le cabaret » c’est à un florilège de leurs meilleurs moments de plus de 16 ans de carrière auquel le public est convié. Et ça décoiffe résolument. Tous quatre maîtrisent avec brio toute la palette des arts du cirque, capables de numéros ébouriffants d’équilibre ou de mains à mains athlétiques, de jongleries sophistiquées ou de musiques innovantes mais surtout  ils sont bourrés d’humour. Leurs clowneries explosent comme des bulles de champagne pétillantes, leurs digressions burlesques ou carrément loufoques sont réjouissantes à souhait. Ils font preuve d’une inventivité à toute épreuve où l’originalité fait écho à la folie douce, la candeur iconoclaste aux chutes les plus invraisemblables, le tout mâtiné de la distance et de la légèreté que procure l’ivresse du faux loupé très contrôlé ou de l’extravagance candide. Impossible de souligner tous ces instants délicieux qui se succèdent avec grâce et fluidité. Déjà l’introduction seule donne le ton avec la mise en place aléatoire d’une batterie en sursis derrière laquelle un musicien s’accroche désespérément, puis ce sera un mélange incongru de massues-percussions de haut vol. Et que dire de ces porters façon discoboles de la Grèce antique en combinaison rose fluo électrique à se pâmer, des vrais faux- mannequins farfelus et déjantés, d’un  récital version tango tout en muscles saillants à faire pâlir de fantaisie délirante Carlos Gardel lui-même. Quant au final, il faut le déguster lentement comme un chocolat grand cru car l’interprétation revue et corrigée, dans une posture inimaginable du grand Amadeus, « ça émoustille, ça éclabousse », c’est le summum du génie foldingue porté aux nues.

Un spectacle absolument exceptionnel de bout en bout.

Cet article, publié dans Cirque, Humour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s