Radio Nostalgie

images (2)Mercredi place à Sylvie Vartan, icône des années yéyé et qui depuis près de 50 ans hante la variété française. Dans une salle de l’Amphithéâtre à peine remplie aux deux tiers, elle arrive sur scène dans une longue robe noire entourée de six musiciens et va enchaîner un medley de ses chansons anciennes et d’autres extraites de son dernier opus en date « Soleil bleu ». Les unes comme les autres  tournent invariablement, à quelques rares exceptions près, toujours autour d’un même triptyque: aimer , quitter , oublier, qu’elle décline encore et encore. C’est de la chansonnette sucrée et sirupeuse à souhait, presque étouffante de meringue, inoffensive et sans aucun ancrage social. On est revenu de plein pied dans les sixties ou seventies, un monde de bisounours qui ne connaît pas la crise. Même dans la forme du tour de chant c’est modèle retro puisqu’il y aura un entracte et qu’elle reviendra ensuite pour une deuxième partie dans un costume noir strict sur bustier  blanc. C’est une recette intemporelle et inusable seulement bousculée par quelques airs qui lorgnent par exemple vers la bossa nova ou une complainte de la prostituée au pied de son réverbère qui enfin propose un appel d’air. Ce n’est ni le duo virtuel avec la voix enregistrée de Arthur H qui changera la donne, ni une reprise de Barbara. C’est un show qui ressemble beaucoup à un aimable thé dansant d’une artiste dont la voix n‘a pas changé certes mais dont ni les mélodies ni l’inspiration ne se renouvellent guère. Après un rappel, pour le final elle choisira « Nicolas » ce qui sonne étrangement comme un remerciement proclamé haut et fort pour avoir reçu il y a quelques mois à l’Elysée les insignes d’officier de la légion d’honneur.

Publicités
Cet article a été publié dans Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s