Martine en vacances

téléchargement (7)C’est une des dernières occasions de voir ou revoir leur dernière création en date qui a été jouée régulièrement tout au long de cette année. Au programme une comédie frétillante de Gerald Sibleyras et Jean Dell « Le béret de la tortue »  dans une mise en scène vive et alerte de Hervé Cadot. Trois couples se partagent la location d’une villa de bord de mer. Il y a les habitués genre nouveaux riches, Xavier vétérinaire qui fait plus souvent la une pour le nombre de ses victimes que pour ses soins et sa femme Martine aussi évaporée qu’insignifiante devenue par la force des choses experte en enterrement ou incinération d’animaux, Luc membre d’un comité de réflexion sur « l’intégration des édicules dans le paysage urbain » et sa femme assistante dentaire que tous voient comme riche héritière pour ses raisons de  patronyme à consonance de vignoble bourgeois et enfin Alain galeriste spécialisé dans l’art conceptuel genre exposition de sous-vêtements souillés en tas et Mireille sa « méduse hystérique » de femme. Tous les enfants ont été confiés aux bons soins d’une nounou colombienne, sans papier bien sur, ce qui laisse donc aux parents tout loisir de vivre pleinement ensemble les joies de ces vacances supposées  de rêve. Sauf qu’entre celui qui comme le lapin d’Alice a un chronomètre à la place du cerveau, celui qui voudrait avoir un minimum d’intimité ou celle qui a l’obsession de la caisse commune, tout ne se passe pas de façon idyllique… Jusqu’à éclater lors d’un dernier repas d’anthologie où les reproches fusent de toutes parts et les « couples  amis » en rajoutent dans les critiques et les sarcasmes limite affrontements physiques. Comme les dialogues sont vifs, pétillants et plein d‘humour et que tous les acteurs très homogènes sont au diapason, on savoure avec plaisir cette comédie très actuelle prêt à reprendre tous en chœur « vacances pourries, timing de folie, planning infini, c’est reparti… »

Et bien sur, tradition gourmande oblige, dans leur petite salle cosy du Chariot, a l’issue du spectacle c’est sur scène que la troupe et les spectateurs se retrouvent pour échanger en toute complicité autour d’un verre et de petits gâteaux.

Publicités
Cet article, publié dans Humour, Théâtre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s